Enquête Attention!

Comment révéler nos sujets d’attention grâce à une méthodologie d’enquête inédite ?

Enquête Attention - Révéler nos sujets d'attention - Logo

Le contexte

Si nous savons sans trop de problème évaluer l’opinion d’un groupe en réaction à des propositions d’ordre général, il est en revanche bien plus difficile d’accéder à une représentation fidèle de ce qui occupe l’esprit des individus dans un collectif, autrement dit de ce sur quoi portent leurs attentions. Et pourtant, c’est un défi que nous avons choisi de relever dans le cadre de notre grande enquête Attention!.

L'idée

En utilisant une méthode inédite, l’enquête Attention! a pu être construite en seulement 3 mois (contre 3 à 7 ans habituellement en sciences). Ce temps est gagné grâce à la valorisation de l’expression libre des participants. Cette expression libre sous forme d’affirmations et de justifications de ces affirmations produit une matière riche et non biaisée. Cette matière sert ensuite de base à la construction d’un ou de plusieurs questionnaires qui tiennent compte des réelles préoccupations des individus et dont les items sont construits exclusivement avec le vocabulaire utilisé par les répondants et non celui des experts.

La solution

Nous avons réalisé une enquête en 2 étapes suivant une méthode inédite que nous avons expérimentée. Lors de la 1ère étape, nous avons récolté 640 affirmations et justifications de ces affirmations, dans le cadre d’une expression libre sur 22 thèmes ouverts. Cela nous a permis de détecter 38 idées principales que nous avons organisées en 5 questionnaires portant sur des sujets distincts, ces questionnaires ont été construits à partir des affirmations originales et afin de pouvoir aboutir à une mesure valide et comportant moins de biais qu’un questionnaire classique. Le passage de l’étape 1 à l’étape 2 pourrait s’avérer très long sans l’usage d’algorithmes performants que nous avons développés.

« C’est perturbant, j’ai l’impression que vous avez lu dans mes pensées. »

Participant à l’enquête Attention!

Lors de l’étape 2, près de 2300 personnes ont répondu à près de 5000 questionnaires, avec une très belle diversité en termes d’âge et de CSP. Les résultats nous ont permis de construire ce que nous avons appelé des cartes attentionnelles, c’est-à-dire des représentations des systèmes de pensée d’un échantillon de français. Elles sont constituées de 9 sujets explicatifs de l’attention qui interagissent entre eux : altérité, consommation durable, amour, apprentissage, envie d’apprendre, évolutions, inattendu, croyances populaires, mieux-être.

Ce que l’on constate c’est que dès lors que l’on enlève les biais à la source, que l’on redonne tout sa place à l’expression et à la prise de parole, on se donne une chance de faire émerger de nouveaux leviers d’action en dépassant les faux semblants et les postures rhétoriques.

Nous travaillons sur l’étape 3, qui consiste à revenir vers les participants pour les éclairer sur les cartes attentionnelles qui correspondent à leurs réponses, puis engager des conversations sur la façon dont cela les surprend ou les conforte, ce qu’ils en apprennent et comment ils se projettent dans des cartes attentionnelles souhaitables.

Nous sommes convaincus que de nouvelles attentions émergeront de ces conversations et que ces nouvelles attentions ne peuvent que contribuer à des impacts positifs plus durables.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter

Alexandre BEAUSSIER

Partner

Alexandre Beaussier Equipe SBT Human(s) Matter - Projet TransfoBox - Le sens - game test cognitif - enquête Attention!